Arkeia Software

Customer Success: IVS

Infrastructure
  • Appliance Physique de sauvegarde R320
  • Agents File illimités
  • Agents Hyperviseur illimités
  • Agents à chaud
  • Déduplication, réplication locale et distante
Résultats clés
  • Base Linux
  • Rapidité d'installation et efficacité d'éxecution des opérations de sauvegarde
  • Agents illimités et evolutivité

Activisu

Le Groupe IVS déploie avec une appliance WD Arkeia une sauvegarde hybride sur le cloud

Le Groupe Interactif Visuel Système (IVS), développe, produit et commercialise des solutions technologiques innovantes d’aide à la vente et de prise de mesure, essentiellement à destination des opticiens. Parmi plus de 17 000 points de vente sur 5 continents, plus de 2000 opticiens utilisent quotidiennement en France un miroir électronique d’IVS pour informer leurs clients, les accompagner dans leur choix de verres et prendre des mesures très précises de la position de leurs yeux. L’entreprise propose également à ses clients un outil logiciel qui permet facilement de personnaliser des vidéos publicitaires des grands fabricants de lunettes et d’en programmer la diffusion sur les écrans répartis dans leur espace de vente.

Le challenge

D’une situation sans véritable sauvegarde des données il y a un an, IVS va mettre en place plusieurs solutions temporaires open source pour la protection des serveurs et bases de données. Simultanément tous les serveurs sont progressivement virtualisés, ce qui donne lieu après coup à la recherche d’un outil de sauvegarde unique et centralisé pour protéger les machines virtuelles (VM) VMware (environ 2 To de données), un serveur de fichiers volumineux incluant des vidéos (environ 4 To), un serveur de bases de données SQLServer (SAGE), un annuaire Active Directory et plusieurs serveurs de production Linux (Apache, PostgreSQL).

La solution

Une appliance WD Arkeia R320 de 16 To installée au siège d’IVS à Clichy assure désormais la sauvegarde d’un environnement virtuel comprenant une variété de VM (Active Directory, serveurs d’Infrastructure, serveur SAGE, et serveurs Linux) et d’un environnement physique en ce qui concerne la baie de disques, dont une moitié est allouée aux VM et l’autre moitié au volumineux serveur de fichiers Windows.

« Nous recherchions un outil professionnel multiplateforme qui nous permette de sauvegarder en une seule fois et rapidement 6 To de données, ce qui impliquait une fonction intégrée de déduplication. De plus, ne disposant que d’un seul site physique, il nous fallait une solution capable de répliquer nos données sur un espace de stockage distant afin de pallier les risques d’une catastrophe naturelle, d’un incendie, de vol… La fonctionnalité de réplication distante Arkeia était pour nous une nécessité absolue ! Par ailleurs, la souplesse de la solution WD Arkeia basée sur Linux nous laissait la possibilité de développer nos propres scripts pour automatiser le processus de restauration de nos applications critiques, » explique Alexandre Ellert, directeur informatique interne chez IVS. « WD a aussi fait la différence quant aux conseils pertinents apportés pour configurer, déployer et optimiser la solution en fonction de nos objectifs de sauvegarde et restauration tout en utilisant les fonctionnalités adéquates à bon escient. »

Le PRA (Plan de Reprise d’Activité) repose sur la réplication des données vers un espace de cloud privé d’un hébergeur où un serveur virtuel doté du logiciel de sauvegarde WD Arkeia est à disposition.

Les bénéfices

Avant d’entreprendre l’installation et le déploiement de WD Arkeia, IVS a fait appel à la société TAIX, expert en infrastructure IT et proche partenaire de WD. 2 jours de formations et de conseils ont suffit pour donner à IVS la maîtrise et l’autonomie nécessaires à la migration des sauvegardes existantes vers la nouvelle infrastructure de protection des données WD Arkeia.

WD Arkeia s’appuie sur les APIs VMware pour réaliser la première sauvegarde complète puis, les agents WD Arkeia prennent quotidiennement le relais pour les incrémentales au niveau des VM et des bases de données. Les objectifs de RPO sont de 4 heures pour les données de comptabilité et de 24 heures pour le reste des données.

La v10 WD Arkeia Network Backup (ANB) permet des sauvegardes hybrides sur le cloud, offrant à IVS la possibilité de transférer via internet ses sauvegardes vers un espace de stockage sur un cloud privé et de les restaurer à partir du cloud si nécessaire. Elle inclut également la technologie avancée de Déduplication Progressive et de compression des données d’Arkeia qui facilite ces transferts de données en limitant notamment les besoins en bande passante.

Grâce à une autre fonctionnalité avancée de WD Arkeia, la sauvegarde des données du serveur de fichiers s’effectue à partir des snapshots de la baie eQuaLogic. Pendant ce temps, le serveur de fichiers reste totalement disponible et performant pour les utilisateurs, alors que la baie de stockage fait tout le travail.

« Miser sur une solution de sauvegarde et réplication sous forme d’appliance entièrement préconfigurée et parfaitement optimisée au niveau des composants s’est avéré un choix judicieux en termes de coût, de fiabilité et de rapidité de prise en main, » conclut M. Ellert.

La large capacité de traitement et de stockage de l’appliance WD Arkeia permettra dans un futur proche d’élargir le périmètre de sauvegarde auquel viendront s’ajouter plusieurs postes de travail physiques Windows de R&D critiques. Le temps de restauration des données sera alors réduit à 4 heures au lieu de 1 à 2 jours aujourd’hui. La capacité de WD Arkeia à supporter à la fois des plateformes physiques et virtuelles permet à IVS de satisfaire sans délai un nouveau besoin tout en augmentant d’autant plus son retour sur investissement.