Arkeia Software

Customer Success: LÉA NATURE

Infrastructure
  • Appliance R620 avec Réplication FC8G
  • 10 To de stockage interne
  • Progressive Deduplication
  • Microsoft AD
  • Microsoft Exchange
  • Agent VMware vStorage
Résultats clés
  • Facilité et vitesse d'installation et de déploiement
  • Agents de virtualisation VMware intégrés
  • Stockage intégré
lea nature

Grâce à l’appliance Arkeia, LÉA NATURE choisit Arkeia pour unifier la sauvegarde et restauration des serveurs physiques et virtuels de son siège et de ses cinq sites de production

LÉA NATURE propose diverses gammes de produits naturels, biologiques et équitables dans les domaines de la santé, l’alimentation, la cosmétique, la diététique et les produits d’entretien. Basé à Périgny proche de la Rochelle, ce groupe familial est devenu un industriel de poids qui rassemble huit sites de production en France.

Le challenge

L’infrastructure informatique de son siège rochelais s’est considérablement développée ces dix dernières années et compte aujourd’hui deux salles serveurs distantes en réplication équipées de baies SAN et d’un logiciel de réplication des données en mode actif passif. Une quarantaine de machines virtuelles (VM) basées sur la technologie VMware sont hébergées sur six serveurs physiques répartis pour moitié dans chacune des deux salles informatiques. Début 2012, la société entreprend de remplacer ses outils de sauvegarde existants par un seul outil qui puisse protéger à la fois les environnements physiques et virtuels. Ayant également décidé de centraliser en son siège la sauvegarde de ses sites distants, elle recherche une solution qui intègre une déduplication des données performante pour limiter les besoins en bande passante. L’ensemble de ces objectifs vise aussi à réduire les fenêtres de sauvegarde et optimiser les besoins en stockage.

La solution

Une appliance Arkeia R620 assure et centralise désormais la protection de l’ensemble des serveurs physiques et virtuels de la salle informatique dite passive, copie conforme de l’infrastructure en production. Elle garantit un 2ème niveau de sécurité des données et constitue une solution de Plan de Reprise d’Activité (PRA). L’appliance Arkeia intègre le logiciel de sauvegarde en réseau Arkeia Network Backup (ANB), solution préconisée et présentée au préalable lors d’une démonstration par Axailan, expert en sécurité et réseaux des systèmes d’informations. Elle est dotée de la technologie de déduplication progressive d’Arkeia, et l’ensemble de ses composants optimisés respecte les contraintes budgétaires contrairement à d’autres solutions du marché beaucoup plus onéreuses.

Les bénéfices

Simple d’utilisation et très intégrée l’appliance Arkeia a permis une installation et un déploiement rapides au travers d’agents sur les serveurs physiques des sites distants. Via une interface unique, l’appliance Arkeia permet la centralisation des sauvegardes des serveurs du siège et des sites de production distants, la restauration des VMs en mode fichiers, l’ajout d’agents spécifiques (base de données, serveurs virtuels, diverses versions Linux…) en fonction de la nature des serveurs à sauvegarder. Elle comprend un espace de stockage sur disques de 10 To de données, capacité totale que LÉA NATURE n’utilise totalement à ce jour. En fonction de ses futurs besoins, la société pourra exploiter ultérieurement les disques déjà disponibles mais pas encore actifs. La sauvegarde concerne actuellement 5 To de données, volume auquel s’ajoutent les données que la société doit conserver selon une période variable qui peut aller jusqu’à 1 an en fonction des obligations d’audit ou légales.

« Auparavant, nous ne pouvions faire des sauvegardes journalières de certaines applications, telle que la messagerie. Une sauvegarde complète prenait une quinzaine d’heures. L’usage de la déduplication à la source réduit de plus de 60% nos fenêtres de sauvegarde, » déclare Jean-Marc Bourreau, responsable d’exploitation chez LÉA NATURE. Et d’ajouter: « En plus de son rôle de protection des données, Arkeia nous offre l’espace de stockage suffisant pour conserver l’historique des sauvegardes. Auparavant, les données récentes venaient systématiquement écraser les anciennes. »

La déduplication progressive d’Arkeia réduit les volumes de données des sites distants. Aujourd’hui, 1,6 Go au lieu de 60 Go transitent sur le réseau vers l’espace de stockage du siège. LÉA NATURE remédie aux problèmes de sauvegarde locale sur bandes des sites distants. Sans personnel sur place dédié à l’informatique, la régularité et rigueur des sauvegardes n’étaient auparavant pas à 100% respectées.

Une vingtaine d’agents sont déployés pour la sauvegarde des serveurs physiques et virtuels. Un simple paramétrage de sauvegarde des hyperviseurs VMware depuis l’appliance Arkeia permet de sauvegarder les VMs complètes, alors qu’auparavant seules les données étaient prises en compte. En fonction du volume de données, les sauvegardes quotidiennes sont planifiées serveur par serveur ou par lot de serveurs. En cas de restauration, Arkeia permet de restaurer une machine complète, ce qui évite de restaurer séparément machines et données.

L’appliance Arkeia sauvegarde aussi les serveurs virtuels. Si la majorité des VMs en production tourne essentiellement sous Windows (serveurs de fichiers, bases de données SQL et Oracle, ERP, CRM, application de gestion du transport et de la logistique…), la diversité des agents Arkeia disponibles permet de sauvegarder également les quelques machines en environnement Macintosh.

« Notre prochaine étape de déploiement consiste à utiliser la fonction LAN Free Backup offerte par VMware et compatible avec l’appliance Arkeia. Une mise en œuvre qui sera opérationnelle l’été prochain, dès que notre SAN sera à même de supporter cette fonctionnalité, » conclut J-M. Bourreau.